Chute de 56,8% des ventes de voitures neuves en Europe (mai 2020)

Le confinement a eu des effets ravageurs pour l’industrie automobile. En Europe, le mois de mai a enregistré une baisse de 56,8% des ventes de voitures neuves, en comparaison avec la même période de l’année précédente. Comment les constructeurs vont-ils s’en relever ? Quelles sont les perspectives pour la fin d’année ?

Les ventes de voitures neuves toujours à l’arrêt en mai

Le mois de mai 2020 a été très délicat pour tout le secteur automobile, partout en Europe. Les récents chiffres communiqués par le site de l’Argus nous révèlent que les ventes de véhicules neufs en Europe ont connu un recul de 56,8% sur la période, passant de 623 812 unités en 2019 à seulement 444 173 sur ce mois de mai 2020.

Le déconfinement progressif opéré dès début mai dans plusieurs pays n’a donc pas été suffisant pour limiter la casse.

Les organismes de crédit auto ont également beaucoup souffert tout au long du mois de mai, bien que leur activité ne soit pas dépendante que de l’automobile.

Vers un rebond en Juin ?

Plusieurs pays ont levé des fonds pour soutenir les constructeurs nationaux, tout en incitant leurs concitoyens à se rendre de nouveau en concession automobile. C’est notamment le cas de la France, qui accuse le recul de ventes (-53,62%) le plus important.

Le plan de relance annoncé par le gouvernement pourrait toutefois ne pas être suffisant pour permettre aux groupes PSA et Renault (Credipar) de sortir la tête de l’eau. Si l’activité repart globalement à la hausse et que les grands groupes tiennent pour le moment à maintenir leurs effectifs, on peut s’attendre à voir émerger des plans de licenciement dans les prochains mois.

Rédigé par simon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *