Le marché mondial de l’auto prend +2% en 2021 selon l’observatoire Cetelem

64,7 millions : c’est le nombre de voitures neuves vendues en 2021 de part le monde. Cela représente une hausse de 2% par rapport à 2020, l’année fortement impactée par la crise sanitaire. Il y a néanmoins des disparités selon les pays. La Chine et les Etats-Unis tirent leur épingle du jeu, alors que l’Europe connait de moins bons résultats.

► Accéder au classement des meilleurs taux de crédit auto

Une année particulière pour le marché de l’auto

Les chiffres publiés par l’observatoire Cetelem (>> découvrir le crédit auto de Cetelem) montrent que l’année 2021 est une année en demi-teinte. Si on obtient une hausse de 2% par rapport à 2020, on est loin du nombre de véhicules vendus en 2019 qui était de 74,9 millions.

En Europe, on constate un recul de 3% avec au total 11,637 millions d’unité vendues. C’est moins qu’en 2013 qui, jusque là, était la pire année pour le secteur automobile depuis le début siècle. La Chine, elle, s’en sort avec une augmentation de 3% et 20,82 millions d’unités vendues. Elle devance les Etats-Unis qui ont écoulé 15,27 millions, ce qui représente pour eux une hausse de 5% par rapport à l’année 2020.

La pénurie de composants électroniques

Après la crise sanitaire, la pénurie de semi-conducteurs a entrainé une diminution de la production de véhicules neufs. Les délais de livraison sont très longs pour les particuliers qui souhaitent commander une voiture en concession. En conséquence, les occasions, de plus en plus demandées, sont victimes de leur succès. Les prix s’envolent et frôlent parfois ceux du neuf. La situation devrait perdurer en 2022. On peut donc s’attendre à une hausse des montants sur les crédits auto d’occasion ou de demandes de crédit Autohero, par exemple.

Rédigé par Noemie Verbaere
Le 24/01/2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.