Le nouveau crédit auto à impact de la Banque Postale

La Banque Postale revendique la création d’un nouveau type de crédit auto : le crédit à impact. En réalité, les offres de la banque ne changent pas. Celle-ci propose seulement de compenser l’empreinte carbone des véhicules qu’elle finance, et ce pendant deux ans. Cette compensation passe, par exemple, par le financement de projets de reforestation. 

Crédit auto : accéder au comparatif des meilleurs taux

Le crédit à impact, c’est quoi ?

Derrière ce nom un peu barbare se cache un prêt personnel auto. La nouveauté, c’est que ce dernier est associé à une promesse de compensation carbone. La Banque Postale assure que l’empreinte carbone des véhicules financés sera neutralisée, notamment grâce à des projets responsables.

C’est EcoAct, une société spécialisée dans les problématiques climatiques et environnementales, qui sera chargé de sélectionner les projets en question pour la Banque Postale. Soutien aux énergies renouvelables, reforestation… les projets peuvent être de différentes natures. La banque cherche ainsi à rendre ses crédits plus responsables et à attirer les clients soucieux des enjeux climatiques. Néanmoins, il s’agit bien d’une compensation. A moins d’opter pour une voiture moins polluante, les émissions de CO2 restent là. Car, la Banque Postale applique le dispositif, quelle que soit la motorisation choisie par le client.

Faut-il souscrire son crédit auto chez la Banque Postale ?

Comme beaucoup de banques, elle ne propose par le meilleur taux de crédit auto. Même si l’argument environnemental est séduisant, nous recommandons cependant de bien comparer les offres avant de décider (>> accéder au comparateur). Le coût du crédit varie énormément entre les organismes. En se précipitant, le risque de passer à côté d’économies significatives est grand.

Rédigé par Noemie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *