Assurance de crédit auto : faut-il y souscrire ? Où la trouver ?

assurance crédit autoL’assurance du crédit auto est facultative. Elle permet de sécuriser son prêt contre les aléas de la vie : décès, invalidité ou perte d’emploi. Plusieurs solutions existent pour assurer son emprunt : prendre l’assurance proposée par l’organisme prêteur ou chercher une assurance de son côté. Dans cet article, nous répondons aux questions les plus fréquentes au sujet des assurances.

► Accéder au comparatif de prêts auto

A quoi sert l’assurance du crédit auto ?

Définition

L’assurance du crédit auto est une assurance emprunteur qui permet de sécuriser son crédit. N’importe quel crédit peut faire l’objet d’une assurance : un crédit immobilier, un crédit à la consommation ou un rachat de crédit.

Cette assurance garantie le remboursement du capital restant (totalement ou partiellement, en fonction de l’assurance) quand l’emprunteur se retrouve dans l’incapacité de rembourser son prêt. Il faut toutefois que la situation du client concorde avec les garanties souscrites. Certaines assurances de crédit auto comprennent le décès et l’invalidité, quand d’autres intégreront également la perte d’emploi.

L’assurance est proposée par tous les établissements financiers susceptibles de vous accorder un prêt. On peut la prendre avec un crédit auto Cetelem, Cofidis, etc., auprès de sa banque ou d’un concessionnaire.

Les garanties

Voici les garanties qui peuvent être proposées au client désireux d’assurer son prêt auto.

  • Décès : prise en charge du capital restant dû en cas de décès
  • Incapacité temporaire de travail (ITT) : cette garantie permet de compenser un manque à gagner si vous n’êtes pas capable d’exercer votre emploi pendant une certaine durée.
  • Perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) : l’assurance prend en charge les échéances si vous n’êtes plus capable de travailler, et ce de façon définitive. Cette garantie ne s’applique pas au-delà de 65 ans.
  • Perte d’emploi : en cas de licenciement, l’assurance prend en charge les mensualités pendant une certaine durée définie dans le contrat. Attention, il peut y avoir un délai de carence avant d’obtenir le premier versement.

Assurance auto : gare à la confusion

L’assurance du crédit auto ne concerne que l’emprunt. Il ne faut pas la confondre avec l’assurance auto, destinée à vous protéger, vous et votre véhicule, en cas de panne, de vol ou d’accident.

L’assurance du crédit auto est-elle obligatoire ?

Personne n’est tenu de souscrire une assurance avec son crédit auto. Celle-ci est facultative. L’assurance est obligatoire lorsque l’on contracte un prêt immobilier. Ce n’est pas le cas pour un crédit à la consommation. C’est donc à l’emprunteur de décider s’il souhaite, oui ou non, assurer son crédit auto. C’est d’ailleurs pour cette raison que le taux TAEG (taux annuel effectif global) comprend l’assurance sur le marché de l’immobilier, et pas sur le marché du crédit à la consommation. Pour un crédit auto, le taux de l’assurance vient s’ajouter au taux TAEG.

Néanmoins, un prêteur peut exiger une assurance pour couvrir certains risques. Dans ce cas, l’organisme accorde le crédit auto si, et seulement si, le client prend l’assurance. En d’autres termes, le choix de ne pas prendre l’assurance peut avoir un impact négatif sur la décision finale d’accorder ou non un crédit. L’assurance, en effet, a tendance à rassurer l’organisme.

Bon à savoir

Il est impossible de savoir si le crédit auto est refusé à cause de la volonté du client de ne pas prendre d’assurance. Les organismes ne sont pas tenus de communiquer sur les raisons de leur refus. En cas de refus, il ne faut pas hésiter à solliciter d’autres organismes. Les critères d’acceptation varient beaucoup d’un prêteur à l’autre. Le mieux, pour maximiser ses chances, est d’en interroger plusieurs en simultané. Pour cela, vous pouvez vous servir de notre comparatif de crédit auto.

Faut-il assurer son crédit auto ?

L’assurance du crédit auto étant facultative, c’est au client de bien réfléchir avant de prendre sa décision. Il n’y a pas de bonne réponse ou de mauvaise réponse, car cela dépend beaucoup du profil de chacun. Il faut ici estimer les risques, même si ce n’est pas forcément une chose à laquelle on a envie de songer.

L’assurance, c’est vrai, est une sécurité qui peut sauver la mise en cas d’imprévus. En outre, au-delà de la question de savoir si on souhaite assurer ou non son crédit auto, il faut aussi s’interroger sur les garanties dont on a vraiment besoin. Dans tous les cas, il est indispensable de bien regarder les garanties proposées.

Les questions à se poser pour chaque garantie

  • Y a-t-il une période de carence ? (>> c’est souvent le cas pour la perte d’emploi)
  • Le remboursement des mensualités est-il total ou partiel ? 
  • Pendant combien de temps dure la garantie ? Pour une invalidité temporaire, par exemple, le contrat prévoit une durée d’indemnisation. Ensuite, si la situation se prolonge, il faudra rembourser son crédit malgré tout.

Le prix de l’assurance du crédit auto : généralement très élevé

Le problème de l’assurance du crédit auto, c’est qu’elle coûte en général assez cher. Pour le client, elle augmente considérablement le coût du crédit.

Exemple

Prenons un exemple. Nous avons réalisé une simulation chez un organisme de crédit auto en ligne. Pour un prêt auto de 10 000€ sur 60 mois, on obtient un taux TAEG à 3,36%, des mensualités de 181,19€. Au total, le client débourse 871,40€ pour son crédit.

L’organisme nous propose une assurance facultative qui sera facturée 8,23€/mois. A la fin du crédit, l’assurance aura coûté 493,8€ au client. Celui-ci versera ainsi 493,8€ d’assurance + 871,40€ d’intérêts, soit 1 365,2€. La différence est conséquente, on le voit bien.

Quel est la meilleure assurance de crédit auto ?

assurance crédit autoC’est un exercice périlleux et difficile de comparer les assurances des crédits auto. Chaque assurance emprunteur propose en effet des garanties variables, et surtout, des exclusions qui peuvent être différentes d’un contrat à l’autre.

Dans ce contexte, on ne peut pas donner de réponse unique, d’autant que d’autres critères entrent en ligne de compte : le profil du client, son âge, d’éventuels problèmes de santé. L’assurance exige parfois des informations personnelles (de santé notamment) pour mieux évaluer les risques. Quand on est une personne plus à risque, les tarifs augmentent malheureusement.

Où souscrire une assurance pour son crédit auto ?

Il y a deux possibilités pour souscrire une assurance de crédit auto.

L’assurance du prêteur

Le client peut se tourner vers l’assurance du prêteur. C’est la solution la plus rapide. Quand vous faites une demande de crédit auto, l’organisme vous propose une assurance facultative. Vous pouvez choisir cette assurance si les garanties et le prix proposés vous conviennent.

La délégation d’assurance

Comme pour le prêt immobilier, il est possible d’opter pour une délégation d’assurance. Dans ce cas, vous ne choisissez pas l’assurance proposée par le prêteur, vous cherchez une assurance qui vous convient par vos propres moyens. C’est un peu fastidieux car, comme nous l’avons dit précédemment, comparer les garanties est difficile. De plus, contrairement au crédit immobilier, la délégation n’est pas toujours très intéressante. Sur les montants du crédit à la consommation, il est d’ailleurs difficile de trouver un assureur qui acceptera. Généralement, les assureurs privilégient les plus gros emprunts (achat immobilier), plus rému.

Notre avis

Même si l’assurance du crédit auto est souvent chère, les intérêts du crédit représentent une somme plus importante encore. Il ne faut donc pas choisir un organisme de crédit en fonction de l’assurance proposée, d’autant qu’il est possible de faire une délégation d’assurance. Il vaut mieux essayer de trouver le meilleur crédit possible.

Le mieux est de comparer les crédits pour obtenir le crédit auto le moins cher. Ensuite, nous vous conseillons d’étudier l’assurance proposée par l’organisme. Si elle vous convient, vous pouvez y souscrire lorsque vous acceptez votre contrat de crédit. Si elle ne vous convient pas, vous signez votre contrat sans prendre l’assurance facultative de votre crédit auto. Ensuite, soit vous choisissez de rester sans assurance, soit vous vous vous mettez en quête d’une assurance, plus adaptée à vos besoins.

► Trouver le meilleur taux de crédit auto

Rédigé par Noemie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *