La prime à la conversion de nouveau plafonnée à 5000€

prime à la conversion autoUn temps placé à 7000€ afin d’aider au maximum les constructeurs à écouler leur stock, le montant de la prime à la conversion repasse, dès ce lundi 3 août, à 5000€ maximum. Une somme réservée aux revenus les plus modestes, uniquement pour les véhicules propres ou électriques. Rappel des plafonds et critères d’obtention.

Prime à la conversion : le plafond repasse à 5000 euros

Le plafond de la prime à la conversion avait atteint 7000 euros en début de déconfinement. Une aubaine pour les constructeurs, qui en ont profité pour combler une partie du manque à gagner engendré par le Covid-19. Cette mesure a également contribué à relancer le secteur du crédit auto.

Ce sont au total plus de 200 000 primes qui ont été délivrées depuis la sortie du confinement, contraignant même l’Etat à stopper le dispositif début juillet.

Le gouvernement est cependant rapidement revenu avec une nouvelle offre de prime à la conversion. Le montant maximum est revu à la baisse : 5000€. Les critères changent également. Voici un tableau récapitulatif des conditions de cette nouvelle prime à la conversion.

dispositions prime conversion 2020

Cette nouvelle prime, combinée à l’obtention du meilleur crédit auto, permet aux personnes sous le seuil de s’offrir un nouveau véhicule dans des conditions très avantageuses.

Quels véhicules sont éligibles à la prime ?

Plusieurs catégories de véhicules sont éligibles à la nouvelle prime :

  • Crit’Air 2
  • Crit’Air 1
  • Véhicules électriques et hybrides rechargeable

à découvrir aussi : notre comparateur de crédit auto

Les critères d’obtention, en fonction du revenu fiscal

prime conversionVous ne devez pas dépasser un revenu fiscal de référence de 13 489€ pour bénéficier de la prime à la conversion en tant que personne physique.

Les personnes disposant de revenus très modestes (revenu fiscal de référence < 6300€) bénéficient logiquement des aides les plus importantes. Il s’agit en l’occurrence de 3000€ de prime à la conversion pour les véhicules Crit’Air 1 et 2, ou 5000€ pour les véhicules électriques / hybrides.

Les personnes morales ne peuvent en revanche bénéficier d’une prime à la conversion qu’à condition de financer un véhicule électrique ou hybride (autonomie > 50km).

Rédigé par simon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *