Prêt à taux 0 dans les ZFE pour l’achat d’un véhicule électrique

prêt taux 0Le 24 avril, le Journal Officiel a publié un décret indiquant qu’un prêt à taux zéro pourra être accordé dans les zones à faible émission (ZFE). Plusieurs conditions sont nécessaires pour en bénéficier. Seuls les particuliers et les microentreprises qui vivent ou travaillent dans une ville qui dépasse les seuils de pollution peuvent en profiter.

► Découvrir le comparateur de crédit auto

Une expérimentation mise en place sur 2 ans

Cette réforme est apparue le 24 avril 2022. Pour l’achat d’un véhicule électrique dans les ZFE, un prêt à taux zéro pourra être accordé à partir du 1er janvier 2023. Cette mesure accompagne les Français qui souhaitent opter pour une voiture moins polluante. Ce crédit pour voiture électrique sera accordé aux particuliers et aux microentreprises qui résident ou travaillent dans une ZFE.

Cette expérimentation de 2 ans ne concerne que les métropoles qui dépassent les seuils de pollution de manière fréquente. La mise en place d’une ZFE pour ces agglomérations sera d’ailleurs obligatoire d’ici le 1er janvier 2023. Aucun véhicule trop âgé ou trop polluant ne pourra circuler dans ces zones, hormis les voitures de collection. Une dizaine de villes se trouvent touchées par cette mesure dont : Paris, Lyon, Grenoble, Aix-Marseille.

Cette loi ne fait pas l’unanimité auprès des Français. C’est pourquoi le gouvernement a décidé de mettre en place ce prêt à taux 0. Seules les voitures et camionnettes de moins de 2,6 tonnes dont les émissions sont inférieures à 50 grammes par kilomètre sont concernées. Cela signifie que le prêt n’est accessible que pour l’achat d’un véhicule hybride ou électrique. Il peut être contracté sous forme de crédit auto sur 7 ans et le montant maximal d’emprunt est de 30 000€.

Un réforme vivement critiquée

L’association 40 millions d’automobilistes n’est pas en accord avec cette mesure qu’a mis en place le gouvernement. Le délégué général de l’association a affirmé que les véhicules électriques ne correspondent pas à tous les Français. Selon lui, il aurait fallu laisser un temps d’adaptation aux Français avec une mise en place progressive des ZFE.

Quoi qu’il arrive, le ministère des Transports devra écrire un rapport d’évaluation à l’issue de ces deux ans.

>> A lire aussi : Taux de prêt auto à 1% voire 0%, où est l’arnaque ?

► Crédit auto : accéder au classement des meilleurs taux

Rédigé par Maureen Barbin
Le 26/04/2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.